coupon


coupon

coupon [ kupɔ̃ ] n. m.
• v. 1223; de couper
1Fin d'une pièce d'étoffe. Coupons en solde. Pièce d'étoffe roulée.
2Fin. Feuillet que l'on détache d'un titre et sur la présentation duquel l'établissement émetteur paye les intérêts, les dividendes. Coupon de rente, d'action.
3Carte correspondant à l'acquittement d'un droit. Coupon d'une carte de transport. ticket.
4(1911) COUPON-RÉPONSE :partie d'une annonce publicitaire à découper que l'on remplit et que l'on envoie à l'annonceur ( couponnage) . Des coupons-réponse.

coupon nom masculin (de couper) Petit métrage d'étoffe restant d'une pièce de tissu. Papier imprimé de format réduit et, en général, détachable d'un registre d'un carnet à souches, etc. Droit attaché à un titre (action ou obligation) permettant au titulaire d'encaisser un revenu (dividende, intérêt) à certaines échéances ou d'exercer certains droits lors, notamment, des augmentations de capital. (Avant la dématérialisation des valeurs mobilières, le coupon revêtait la forme d'une partie du titre, dotée d'un numéro et détachable. Aujourd'hui, le coupon a disparu, mais le terme subsiste pour désigner le droit à paiement.) Bulletin remis au guichet, attestant l'achat ou la location d'une place de théâtre. En Belgique, billet de chemin de fer. Rail de longueur inférieure à la longueur normale des barres, que l'on incorpore dans la voie ferrée pour établir un raccord sur appareil, un ouvrage d'art, etc. Subdivision d'une coupe en forêt. Lot de bûches liées ensemble dans un train de bois flotté. ● coupon (expressions) nom masculin (de couper) Coupon annuel, coupon mensuel, titre de transport accompagnant une carte de circulation donnant le droit à son titulaire d'emprunter certains transports publics pendant un an, pendant un mois. ● coupon (homonymes) nom masculin (de couper) coupons forme conjuguée du verbe coupercoupon (synonymes) nom masculin (de couper) Petit métrage d'étoffe restant d'une pièce de tissu.
Synonymes :
Coupon annuel, coupon mensuel
Synonymes :

coupon
n. m.
d1./d Morceau d'étoffe restant d'une pièce. Un coupon de toile.
d2./d FIN Titre joint à une action, une obligation, et que l'on détache pour en toucher les dividendes.
d3./d Ticket attestant l'acquittement d'un droit. Coupon de retour.
|| (Belgique) Vieilli Coupon de chemin de fer ou coupon: billet de train.

⇒COUPON, subst. masc.
Fraction d'un ensemble.
A.— Ce qui reste d'une pièce d'étoffe dont on a coupé la plus grande longueur. Petits coupons; coupon de toile. La grande armoire (...) où sont les fourreaux de parapluie, les restes de jupe, les coupons de soie (VALLÈS, J. Vingtras, Enf., 1879, p. 44). Un coupon de cotonnade où tailler une robe (POURRAT, Gaspard, 1922, p. 151) :
1. ... toutes les ménagères, une troupe serrée de petites bourgeoises et de femmes en bonnet, donnaient assaut aux occasions, aux soldes et aux coupons, étalés jusque dans la rue.
ZOLA, Au bonheur des dames, 1883, p. 617.
P. ext. Petit morceau. Ce coupon de sable où nos caisses versaient une lueur tremblante (SAINT-EXUP., Terre hommes, 1939, p. 159).
B.— Ce qui est séparé d'un ensemble.
1. Bulletin imprimé de format réduit (souvent détaché d'un registre à souche ou constituant une partie détachable d'un imprimé plus grand) attestant un droit. Coupon de loge, de théâtre; coupon de wagon-lit. Une soif démesurée de premières représentations, de loges, de coupons, s'était emparée d'elle (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 77). Je donnerai mon coupon de cabine à un employé du Norddeutscher Lloyd (LARBAUD, Barnabooth, 1913, p. 363).
Coupon réponse. Carte ou fragment d'un imprimé permettant au correspondant d'envoyer gratuitement sa réponse ou d'obtenir un timbre pour l'affranchir. Lorsqu'une annonce-presse comporte une offre gratuite avec un coupon réponse (WEINAND, Qq. aspects public. radioph., 1964, p. 11).
2. FIN. Partie détachable d'un titre permettant de percevoir, à chaque échéance, les intérêts attachés à ce titre. Coupons d'actions; retirer, toucher, vendre ses coupons. Paiement des coupons de rentes de l'état et des titres des PTT (Admin. Postes et Télécomm., 1964, p. 37) :
2. ... si nous gardons dans un coffre ces liasses de billets, il nous faudra vivre sur notre capital; ce qui est un malheur. Si au contraire nous donnons en bourse des ordres d'achat, les coupons touchés ne nous consoleront pas de l'effritement ininterrompu des valeurs.
MAURIAC, Le Nœud de vipères, 1932, p. 306.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. depuis 1694. Étymol. et Hist. Ca 1223 « fraction coupée de quelque chose » (G. DE COINCI, éd. F. Kœnig, II, Mir. 24, 688); 1466 « reste d'une pièce d'étoffe » (Compte de l'exécution testamentaire de Gillant du Gardin, A. Tournai ds GDF. Compl.); 1718 « feuillet de titres payables au porteur » (DUPIN, Œcon. I, p. 141 ds BRUNOT t. 6, p. 377). Dér. de couper; suff. -on. Fréq. abs. littér. :138. Bbg. PIRON (M.). Les Belgicismes lex. In : [Mél. Imbs (P.)]. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1973, t. 11, p. 299.

coupon [kupɔ̃] n. m.
ÉTYM. V. 1223; de couper, et -on.
1 (1466). || Coupon d'étoffe : ce qui reste d'une pièce d'étoffe qu'on a débitée. || Coupons en solde. || Marchand de coupons. Assort1sseur, 1. || Utiliser de vieux coupons.Pièce d'étoffe roulée.
0.1 (…) pour lui — et l'étudiant pouvait voir cela, aussi bien que s'il s'était trouvé dans le magasin, à respirer la subtile puanteur s'exhalant des coupons d'étoffes roulés sur les minces planchettes qui s'entassaient sur les rayons (…)
Claude Simon, le Palace, 10/18, p. 39.
2 (1718). Fin. Anciennt. Feuillet que l'on détachait d'un titre et sur la présentation duquel l'établissement émetteur payait les intérêts, les dividendes, les arrérages de ce titre. || Coupon de rente, d'action. || Les coupons des rentiers. → Salaire, cit. 3. || Négocier un titre coupon attaché. || Regarnir de coupons un titre. Recouponner. || Toucher, vendre ses coupons.Mod. (les valeurs étant dématérialisées). Droit attaché à un titre, permettant d'encaisser un revenu, ou d'exercer certains droits (notamment, lors des augmentations de capital); revenu perçu par les porteurs d'obligations, de valeurs mobilières.
1 Les titres au porteur qui produisent des intérêts, des dividendes, ou des arrérages sont accompagnés d'une feuille de coupons, qui seront détachés à l'échéance de chacune de ces prestations (…)
Léon Lacour, Droit commercial, p. 389 (éd. Dalloz).
2 Dans le sous-sol, des femmes seules, qui avaient au doigt une alliance, des couples de petits rentiers ou de retraités, assis à des tables étroites, détachaient des coupons.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. VIII, p. 89.
3 Carte correspondant à l'acquittement d'un droit. || Coupon de théâtre. Billet, ticket. || Coupon de loge. || Coupon donnant droit à une couchette, dans un train de voyageurs.Coupon magnétique : ticket magnétisé accompagnant une carte à vue (transports en commun). || Coupons mensuels d'une carte orange.
(1911). || Coupon réponse ou coupon-réponse, permettant d'envoyer gratuitement une réponse, ou d'obtenir un timbre. || Coupon réponse international. || Vente de livres par coupons-réponses. Couponnage.
4 Régional (Belgique). Vx. Billet de chemin de fer.
2.1 Son mari l'accompagna à la gare. Au moment de prendre son coupon, elle se tourna vers lui : « Dois-je demander un billet de retour ? »
H. Krains, le Pain noir, V (1904).
DÉR. et COMP. Couponnage. Recouponner.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • coupon — cou·pon / kü ˌpän, kyü / n [French, from Old French, piece, from couper to cut]: a statement of due interest to be cut from a debt instrument and esp. a bearer bond when payable and presented for payment; also: the interest rate of a coupon… …   Law dictionary

  • coupon — [ko͞o′pän΄, kyo͞o′pän] n. [Fr, remnant, coupon < couper, to cut: see COUP] 1. a detachable printed statement on a bond, specifying the interest due at a given time: each coupon on a bond is presented for payment at the proper time 2. a… …   English World dictionary

  • Coupon — Cou pon (k?? p?n; F. k?? p?n ), n. [F., fr. couper to cut, cut off. See {Coppice}.] 1. (Com.) A certificate of interest due, printed at the bottom of transferable bonds (state, railroad, etc.), given for a term of years, designed to be cut off… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • coupon — COUPON. s. mas. Petit reste d une pièce d étoffe ou de toile. Un coupon de toile de batiste. [b]f♛/b] Il se dit aussi Des papiers portant intérêts, et dont on coupe une partie à chaque échéance …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • coupon — 1822, certificate of interest due on a bond (which could be cut from the bond and presented for payment), from Fr. coupon, lit. piece cut off, from couper to cut, from coup a blow (see COUP (Cf. coup)). Meaning widened to discount ticket 1860s by …   Etymology dictionary

  • Coupon — Coupon, Kupon: Die Bezeichnung für »Abschnitt (auf Wertpapieren); Stoffrest« wurde im 18. Jh. aus gleichbed. frz. coupon entlehnt, das zu frz. couper »‹ab›schneiden« gehört …   Das Herkunftswörterbuch

  • coupon — Coupon. s. m. Petite piece de toile fine & claire, Un coupon de toile de baptiste …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Coupon — (franz., spr. kupóng, v. couper, schneiden), allgemein: Abschnitt, z. B. Tuchrest, abzutrennender Teil von Einlaßkarten, Fahrscheinen etc.; insbesondere (Zinscoupon, Zinsleiste, Zinsschein) Name der den Staats und andern öffentlichen Papieren,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Coupon — (frz., spr. kupóng), Abschnitt, von einem Ganzen abzutrennender Zettel als Beleg; Zins C. (Dividendenscheine), die den öffentlichen Schuldscheinen und Aktien in Bogen (Zinsbogen) beigegebenen Quittungen, die zur Erhebung der Zinsen und Dividenden …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Coupon — Coupon, Kupo, Rechnungsmünze auf den Sundainseln = 5 Sgr. 21/4 Pf. = 15 kr. C. M …   Herders Conversations-Lexikon